All blogposts

Mesurer l’impact de vos actions RP avec Google Analytics by Julien Brasseur

06 February 2018
blog-considerer-les-groupes-facebook

Pourquoi est-ce une grande nouvelle ?

  • Primo, cela témoigne de la confiance que le client nous accorde. Je vous avoue que je me sens dans la peau d’un jeune médecin qui s’apprête à ausculter un patient pour la première fois. Rarement, j’ai eu l’occasion d’entrer dans l’intimité d’un client de la sorte.
  • Deuxio, cela fait entrer notre pratique des PR dans une nouvelle ère. Celle ou clients et agence mettent ensemble les mains sous le capot de la lead generation via un de ses principaux outils : le site web. En gros, nous allons pouvoir faire coïncider les contenus que nous avons à promouvoir avec les contenus que les publics de notre client recherchent et mieux, à identifier les formats et les contenus qui génèrent le plus de conversions.

Qu’allons-nous analyser exactement ?

  1. Les sources de trafic :
    • en tant qu’agence RP, une de nos missions est de générer de la visibilité sur des plateformes de contenu : la presse, bien entendu, mais aussi les blogs… Et pourquoi pas, sur des plateformes moins évidentes comme les sites des ONG’s, des universités, des banques… A l’ère du « contenu roi », pourquoi le contenu intéressant ne serait adressé qu’aux seuls médias. Etant donné que Google favorise les sources de trafic qu’il juge très crédibles, votre référencement sera grandement favorisé si ces sources qualitatives pointent vers votre site.
  2. Les contenus impactants :
    • En analysant les contenus qui résonnent le mieux auprès des publics de nos clients, via l’analyse des mots-clés qui génèrent le plus de trafic, nous pouvons optimaliser nos contenus publiés à des fins RP : communiqué de presse, dossier de presse, blogpost, etc…
    • En se mettant sur le chemin du client, en adoptant son langage, nous nous offrons ainsi plus grandes chances de générer du trafic et mieux, d’identifier quels contenus ont un plus grand impact en termes de conversion.

Aujourd’hui, si des concepts comme « PR », « Content marketing », « Inbound marketing », « Inbound PR », font beaucoup parler d’eux, il n’est pas toujours évident de les différencier et surtout de les appliquer. Chez Voice, nous appelons « Social PR », les actions qui permettent de créer des opportunités très variées (visibilité, conversion, networking…) grâce à leurs contenus et leurs relations avec leurs stakeholders (journalistes, bloggeurs, clients,…).

A l’heure où chaque euro compte dans la justification des budgets communication et marketing, c’est une évolution nécessaire. Car aujourd’hui, acceptons que le succès d’une action de communication (RP ou autres) ne se mesurent plus en termes classiques d’articles générés ou d’impressions mais en objectivant l’apport business pour nos clients de nos actions. A suivre.

Pour poursuivre la réflexion sur l’évolution de la mesure de l’impact des RP

More articles

  • Brûlés par leur propre buzz

  • Chatbot en route vers la conversation 3.0

  • CSR + PR = green washing ?