Comment réussir un LIVE Facebook en 5 étapes !

by Melina Mpotos on in Trucs & Astuces, Voice, Stratégie, Mobile, Social media, Tips

Une édition unique par son déménagement au cœur du Parc d’Osseghem à Bruxelles ! Qui dit unique dit couverture LIVE unique aussi.
10 LIVES, 6H de direct, 4 community managers survoltés, un équipement de pointe et un programme audacieux et réussi. Un véritable succès à l’image de la 28ème édition du festival.
59.194 vues ont été enregistrées avec pas moins de 1.052 réactions générant un reach de 77.000 personnes. Cet engagement incroyable permet de clôturer en beauté une campagne de Social Ads et un accompagnement en Community Management qui aura permis de générer plus de 21.734 leads vers le section « ticketing » du site de Couleur Café et qui aura attiré 60.000 personnes sur les trois jours de festival.

Quels sont les ingrédients du succès d’un LIVE FACEBOOK ?

Après avoir couvert en direct : l’ouverture de Docks Bruxsel (http://bit.ly/2tM1eFU), l’inauguration de la Maison de l’Histoire Européenne (http://bit.ly/2utH01o), l’événement Think Mobility (http://bit.ly/2ttDq7m) sur le site de DROH!ME, Brussels Smart City for Education (http://bit.ly/2ttHvbu), le Dimanche sans voiture (http://bit.ly/2utPRjo), le projet Nationa(a)l (http://bit.ly/2tPLCRu), les « Business Coachs » de Securex… On peut le dire, notre équipe Social Media est rôdée. Il n’y a pas de formule magique pour la réussite d’un LIVE (malheureusement) par contre, au fil de nos LIVES, nous avons pu retirer quelques astuces  indispensables à son bon déroulement.

ETAPE 1 : Ton programme, tu construiras !

Soit vous y allez au feeling et advienne que pourra ou vous décidez de vous la jouer sécurité ! Dans ce dernier cas, établissez une conduite réfléchie remplissant ses objectifs et sa mission.
Pour vous faciliter la tâche, évoluez main dans la main, avec l’équipe presse (si faisable) et nourrissez votre programme du dossier de presse. Pensez interactivité et dynamisme ! Donnez envie à vos internautes de fermer leur smartphone ou ordinateur pour vous rejoindre. Privilégiez des moments accrocheurs (interview, défi, micro-trottoir, concours, appels à questions aux internautes, invités surprises…)

Le programme, vous l’avez, définissez maintenant le ton avec lequel vous souhaitez vous adresser à votre cible : classique, direct, familier ou complètement décalé. Veillez à minimiser les risques du direct en prenant contact au préalable avec les différents intervenants prévus au programme (ex : porte-parole, artiste…).
Et puis surtout, le point principal : Maîtrisez votre sujet, connaissez-le sur le bout des doigts, faites face à n’importe quel imprévu et gardez ainsi la tête froide.
Etre préparé sans montrer qu’on est trop préparé, c’est ça la subtilité et l’équilibre à trouver dans votre LIVE.

ETAPE 2 : TON MATERIEL et TES BATTERIES, tu vérifieras (encore et encore) !

Evitez de donner le mal de mer ou d’agresser les oreilles de vos internautes avec un matériel amateur ! Investissez dans du matériel de qualité qui vous permettra d’assurer une qualité et un professionnalisme.  
Préparez-vous un « KIT Facebook LIVE » : Un smartphone, un stabilisateur, une batterie externe, une connexion 4G, un microphone. CHECK ? Alors maintenant, assurez-vous qu’ils soient chargés au maximum et évitez de voir votre travail réduit à néant.

ETAPE 3 : Ton briefing tu donneras !

Votre programme, votre matériel, vos batteries ? Tout est OK ! Alors rassemblez votre équipe et déroulez le programme du LIVE. Chacun sait ce qu’il doit dire, faire et filmer au moment donné. Vous êtes entourés d’une équipe informée, opérationnelle et prête à donner le meilleur d’elle-même.
Avant de sauter à pieds joints dans l’étape suivante, informez un maximum de personnes de votre diffusion LIVE ! Utilisez le bouche-à-oreille version digital et les moyens plus classiques (newsflash, communiqué de presse, blogpost) pour faire de votre LIVE un événement avec une audience large (autre que votre famille).

ETAPE 4 : Ton authenticité tu garderas !

Ce qu’il ne faut surtout pas oublier, c’est que le LIVE est et doit rester dans l’authenticité, le vrai, le proche, le palpable donc si quelques couacs parsèment votre LIVE ou votre conduite, pas de panique ! Cela fait partie des joies, des surprises et de l’adrénaline du LIVE.

ETAPE 5 : TON reporting, tu mesureras !

C’est bien beau d’avoir diffusé un LIVE de qualité et pro mais si personne ne l’a vu… Quel intérêt ? N’oubliez pas votre objectif de départ : Toucher un maximum de personnes et apporter une visibilité la plus grande possible à votre événement LIVE. On arrive ici, dans la partie la moins folichonne ou la plus intéressante (en fonction de vos résultats), les chiffres sur la portée de votre LIVE : Combien de personnes touchées, de réactions, de vues de vidéos…. Alors vous avez touché les étoiles ou plutôt le jackpot ? C’est à ce moment-là que vous pourrez qualifier votre événement LIVE de réussite ou de flop…