Les « tops » et concours : comment éviter le flop ?

by Julien Brasseur on in Web/Digital, RP, Social media

Depuis que l’homme vit en société, il adore se mesurer à ses pairs : démonstration de force, élections, concours de beauté, jeux télévisés, compétitions sportives…  Il est un autre fait, plus proche de notre métier, c’est que ces formes diverses de compétition sont d’excellents sujets de conversation… La preuve, qu’il s’agisse des élections prochaines ou de la Coupe du monde au Brésil, nous allons manger du classement, du sondage et des statistiques pendant une bonne partie de ce printemps et de cet été !

Le marketing digital et les réseaux sociaux n’échappent évidemment pas à la règle. Le fait que les médias digitaux permettent très facilement de compter les vues, les likes, les partages et même de mesurer une certaine forme d’influence grâce à des indices comme le Klout ou PeerIndex… pousse les marques et les médias à initier leurs propres concours de popularité. Ce faisant, elles espèrent bien entendu générer de l’engagement et du vote sur leurs canaux sociaux.

Par contre, comme dit plus haut, les concours ainsi générés suscitent toujours conversations, commentaires voire même contestations ! Chaque année, les classements de popularité des Twittos belges suscitent énormément de réactions hautement contrastées.

Voici cinq petits conseils faciles à mettre en place pour vous éviter que vos concours ou « tops » en ligne deviennent des « flops »

  1. KISS Principle : Keep it Sweet and Simple! Concours ne doit pas être synonyme de guerre ouverte ! Faites en sorte que votre concours soit simple et guidé par un esprit fair play. Vous n’avez pas envie que votre communauté se déchire sur votre page ;-)
  2. Communiquez votre règlement et vos critères de référence. Ce sont les premiers qui seront critiqués une fois que vos résultats seront annoncés ! 
  3. Vérifiez à deux fois les conditions d’utilisation de la plateforme que vous utilisez ! Ce serait bête que votre page Facebook de 130 000 fans ne doive fermer parce que vous n’avez pas respecté les CGU de la Maison Zuckerberg !
  4. Variez les plaisirs. Les interactions simples (liker, partager, commenter…) demandent peu d’efforts à vos membres et peuvent donc à court terme être « payants ». Par contre, si vous n’utilisez que ces leviers, votre page se veut ? Peut-être interactive mais pas très conversationnelle. D’autre part, ne sur-sollicitez pas votre communauté en lui demandant trop souvent d’intervenir, vous risquez de trahir votre volonté de « faire du like ».
  5. Enfin, soyez fun, on est là pour se marrer, pas pour gagner la valise RTL ! Osez les concours ou les lots originaux, cela fera aussi parler de vous !

 

Source image : Fans Share