Leçon de marketing de la conversation au prix d’une voiture incendiée

by Julien Brasseur on in Trucs & Astuces, RP, Social media

Aujourd’hui, un dénommé Bruno Dillen (bravo, Bruno !) a réalisé la prouesse de réunir plus de 10000 € en moins de deux heures en n’utilisant que les réseaux sociaux et une plateforme de crowdfunding au profit d'Abdeslam Gharrafi, un électricien, qui a eu le malheur d’avoir garé sa voiture sur le chemin d’une poignée de casseurs profitant de la manifestation nationale contre les mesures gouvernementales.

Qu’avons-nous à apprendre de ce formidable élan collectif de solidarité ?

1. Un momentum

Profiter d’une actualité pour rebondir et susciter une action concrète à partir d’un émoi collectif.

2. Une histoire personnelle

Bruno Dillen a pris soin de donner un grand nombre de détails sur la personne au profit duquel l’action de récolte est organisée

3. Un but clairement identifié

Le remboursement de la voiture

4. Une vision

Outre le but clairement identifié, Bruno a très intelligement décrit pourquoi il invitait les gens à faire un geste solidaire : “Los van elke politieke of maatschappelijke visie kunnen we niet toestaan dat enkelingen levens kapotmaken en ervoor zorgen dat de polarisatie nog groter wordt.”

5. Un call to action simple

Donner. Ce que vous voulez. En utilisant un formulaire lui aussi très simple.

6. Une fonction de partage sur les réseaux sociaux            

Vous avez donné ? Dites-le.

7. Un suivi, des remerciements et un statut de ce qui va être fait de l’argent récolté

La somme réunie dépassant de loin la somme de départ, Bruno a annoncé que les surplus serviront à d’autres personnes ayant subi des dégâts collatéraux de la manifestation. Cela vient asseoir la crédibilité et la légitimité de l’opération.

Rien que pour ce rappel de bons principes don l’action de Bruno nous fait profiter, je suis content d’avoir modestement contribué au remboursement de la voiture de M. Gharrafi.
Pour info, j’ai dû modifier trois fois le montant de la somme récoltée pendant les 20 minutes que j’ai prises pour rédiger ce post.